Ventre plat / ventre sec

Ventre plat / ventre sec

Le ventre est notre deuxième cerveau. Stress, contrariétés, alimentation, baisse de moral, hygiène de vie, tout influe sur son apparence. La différence entre un ventre plat et un ventre sec peut paraître parfois très minime. Elle est pourtant très importante à connaître lorsque vous avez un problème avec votre ventre afin de cibler le bon et adopter la bonne stratégie.

La différence

Un ventre plat est un ventre qui n’est pas gonflé ou ballonné. Cela ne veut pas dire qu’il ne contient aucune graisse, bien au contraire. Vous pouvez avoir un ventre plat, qui se tient, qui n’est pas rond mais sur lequel vous verrez une couche de graisse et des abdominaux non apparents. Le ventre sec, lui, est un ventre avec des abdominaux apparents (plus ou moins musclés selon le travail que vous leur faites faire) car il ne contient pas de graisse. Vous pouvez également avoir un ventre sec mais ne pas être musclé du tout. En effet, l’absence de couche de graisse par-dessus vos abdominaux les rendront apparents même si vous ne les musclez pas : ce sont des muscles qui font partie du corps quoi qu’il arrive et que l’on décide ou non de travailler. Ils seront, bien évidemment, plus dessinés si vous les travaillez.

Il est important de bien faire la différence afin de cibler le bon objectif le jour venu et d’adopter la bonne méthode et les conseils adaptés pour parer au problème. Beaucoup se trompent et ne font que des abdominaux de type crunch tous les jours afin d’obtenir le « six pack » (ce sont les 6 abdominaux apparents, alias les tablettes de chocolat 🍫 ). Avec un peu de chance, certains ayant une super morphologie réussiront leur objectif et cela suffira mais pour la plupart, ils obtiendront un ventre plat mais pas spécialement sec donc on ne verra pas le six pack. Je vais vous donner quelques conseils qui fonctionnent (pour l’avoir testé) pour obtenir un ventre sec, un ventre plat ou les deux.

Ventre sec

Pour avoir un ventre sec, la meilleure solution c’est d’augmenter son métabolisme basal (dépense énergétique au repos). De cette façon, le corps brûlera plus de graisse et prendra moins facilement de poids et moins rapidement. Pour cela, il faut faire du sport et adopter une alimentation plus saine.

Faire du sport

Avoir un ventre sec est directement lié au taux de graisse de son corps. Cela peut se constater par une couche de graisse en bas du ventre mais également de partout selon la masse de graisse. Pour avoir un ventre sec, il n’y a pas d’autre solution que perdre du gras. Attention toutefois car le gras du corps ne se perd pas de manière ciblée. C’est-à-dire que pour perdre la graisse du ventre, il faudra perdre de la graisse en général jusqu’à perdre celle du ventre. Il n’y a pas de miracle ! On augmente son métabolisme basal en faisant des exercices polyarticulaires qui sollicitent plusieurs muscles à la fois. Travailler la zone où l’on veut perdre ne servira qu’à muscler le groupe musculaire de la zone et non perdre la graisse de cette zone. Rappelez-vous bien qu’on ne choisi pas d’où on perd.

Autre exercice pour augmenter son métabolisme basal : introduire régulièrement (2 à 3 fois par semaine si possible) des séances de cardio HIIT brûle graisse (de 15 à 20 minutes) qui font monter le rythme cardiaque. Personnellement, je suis les séances d’une fitgirl : Sissy Mua.

Sur sa chaîne vous y trouverez plusieurs types de séances dont des brûles graisses relativement efficaces d’après mon bracelet connecté 😉!

Une alimentation saine

Pour augmenter son métabolisme basal, il ne suffit pas de faire uniquement du sport. Il faut également contrôler son apport énergétique journalier (voir mon article sur comment calculer son besoin nutritif) en mangeant moins ou en mangeant mieux. Personnellement, je décide de manger mieux, plus sainement car en faisant ça, je ne me prive pas de manger et je ne me frustre pas malgré que mon apport calorique soit plus faible. En effet, j’utilise des aliments peu caloriques mais qui rassasient (aubergines, pommes, bananes…). Évitez également de manger trop de sucre car le sucre est stocké par le corps et se transforme directement en graisse. Attention ! C’est un travail de longue haleine ; les résultats ne se voient pas en 3 jours, et ne sont pas définitifs (c’est évident mais je préfère le préciser tout de même).

Ventre plat

Un ventre plat, c’est avant tout un transit équilibré et actif, une sangle abdominale gainée et un esprit sain et apaisé.

Transit actif

Pour avoir le ventre plat, il est très important d’avoir un transit actif qui élimine. Un transit équilibré et actif est un ventre qui ne contient pas de gaz, qui n’a pas de ballonnement et qui n’est pas constipé. Pour cela, avoir une bonne alimentation riche en fibres (légumes verts, céréales ou légumineuses type lentilles par exemple) est nécessaire. En effet, les fibres activent le transit. Si vous souffrez de ballonnements, il est conseillé de limiter votre consommation d’aliments qui gonflent l’estomac tels que les choux, les brocolis, les haricots rouges ou blancs, les pois chiches… qui ont tendance à introduire de l’air dans le ventre car ils fermentent. Faites cuire les aliments à la vapeur car les fibres deviennent plus digestes. Attention également aux crudités ! Elles sont excellentes pour la santé mais ont tendance à gonfler le ventre. Conseil : mâchez-les bien et longtemps.

Pendant que nous sommes dans le sujet, afin d’éviter d’introduire de l’air dans votre estomac, préférez manger assis et mangez lentement en mâchant bien. En effet, lorsque l’on mange trop vite, on avale de l’air. Lorsque que l’on ne prend pas le temps de bien mâcher, la digestion est bien plus longue et bien plus difficile.

Pour booster votre transit, vous pouvez consommer des probiotiques. Ce sont des micro organismes vivants (petites bactéries) qui rééquilibrent la flore intestinale. Selon vos besoins, demandez conseil à votre pharmacien ou votre médecin pour savoir quel type de probiotiques adopter et comment les consommer. Vous trouverez également des probiotiques dans les boissons telles que le Kéfir et le Kombucha (vous trouverez du Kombucha dans les magasins bio comme la Vie Claire). Personnellement je suis devenue une adepte du Kombucha : j’en bois 10 à 15 cL tous les soirs après le diner.

Enfin, avoir une activité physique quotidienne d’au moins 15 minutes active le transit (et brûle des calories au passage). Si vous n’avez pas le temps ou le courage d’en faire tous les jours, faites- en 3 fois par semaine, cela suffira à apporter à votre corps une activité physique régulière.

Sangle abdominale gainée

entrainement-sportif.fr/ventre-plat-exercice.htm

Un des secrets du ventre plat, c’est une sangle abdominale bien gainée, qui se tient et qui n’est pas relâchée. Le transverse est l’abdo qui permet la tonicité des viscères ce qui donne ce ventre plat. Lorsque ce muscle est faible, la tonicité s’amoindrie et le ventre est plus gonflé. Travailler ses abdos en faisant essentiellement du gainage, c’est ça qui va venir tonifier naturellement la sangle abdominale et rendra votre ventre plus plat. Faire des abdos de type sit-up ou crunch servira à faire prendre de la masse aux muscles (donc gonfler le ventre), or là, on parle simplement de tonifier la sangle afin que les muscles se tiennent naturellement. Le meilleur exercice pour assurer cette tonicité naturelle sera donc le gainage : de face et latéral (qui travailleront les abdos transverses) afin de tonifier l’intégralité de la sangle.

Un esprit sain

Enfin, le ventre étant notre deuxième cerveau, il est conseillé de faire de la méditation, du yoga, de la relaxation ou autres activités (voire traitement naturel) qui vous détendent. En effet, le stress, l’angoisse, les contrariétés, sont des choses qui bouleversent notre corps et jouent sur les ballonnements et le transit.

Laisser un commentaire

Résoudre : *
27 ⁄ 9 =